<<< Menu

Les Prophéties du XXIe Siècle

L’apparition de l’Antéchrist

D’où viendra l’Antéchrist ? De quelle race sera-t-il ? Quelles seront ses origines ?
La tradition prophétique dans son ensemble s’accorde sur l’origine orientale de l’Antéchrist ;
Il pourrait être d’origine persan, russe ou extrême-orientale. Il est certain en revanche que ce prince «des ténèbres» empruntera le parcours du soleil, car il viendra d’Orient.

La venue de l’Antéchrist a une signification primordiale dans l’histoire du monde, puisqu’elle marque la fin d’une ère. L’Antéchrist, qui symbolise la fin du monde, donnera le coup d’envoi à la bataille finale entre les forces de bien et celles des ténèbres. Il faut savoir que les notions de bien ou du mal sont relatives, c’est une question de point de vu. Cela dépends dans quel camp on se situ.
Contrairement à toutes les idées reçus, l’Antéchrist n’a jamais été une figure maléfique. Bien au contraire ! Plus connu sous l’appellation de ; « l’Elu du Dragon », la tradition orientale évoque un héros solaire.

Beau et Terrible

Selon les prophéties de l’Amandier fleuri, « la voix de l’Antéchrist s’élèvera, suivi par un grand feu venu d’Orient ». L’auteur s’accorde avec les autres prophètes, eux aussi convaincus de l’origine orientale de l’Antéchrist. L’Amandier fleuri dépeint l’Antéchrist comme un homme ayant une grande beauté, où l’on reconnaît les traits des derniers empereurs romains, en proie à la folie ! « Le Fils du couchant répandra de la lumière par ses yeux . . . le Fils de l’ultime rayon de soleil sera le plus beau des fils des hommes ; la grâce se lira sur ses lèvres . . . ».

L’instant suprême

Il viendra lorsque la lumière du jour aura engagé un duel mortel avec les ombres de la nuit ; il viendra lorsque la faux sera sur le point de couper le grain ; il viendra lorsque la plante perdra ses feuille. Il viendra au crépuscule d’une longue journée.
On peut déduire des paroles de l’Amandier fleuri que l’Elu du Dragon apparaîtra au cours des dernières années qui aura duré deux mille ans à partir de la naissance du Christ (en 2008).
Prophéties 2012 >>>
  Jean de Jérusalem >>>
Prophéties islamiques >>>

*

*

*

*

*

*

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Retour
La venu de l’Antéchrist
selon
« l’Araignée Noir »

« Le voici ! Il arrive, suivant la voie du soleil, sur un carrosse tiré par des chevaux noirs. Son manteau est couleur de neige, sa voix est celle du tonnerre. Sa main est ferme, ses gestes impérieux. Le prince Noir tiendra un banquet dans le vestibule de la grande Coupole. »

 

 

LA FIN DU MONDE D’APRES
LA
TRADITION SHIVAÏTE


« Nous autres occidentaux ne sommes même pas encore parvenu au carrefour que les sages de l’Inde ont atteint il y a quelque sept cents ans avant l’ère Chrétienne ! » Heinriche Zimmer ; Les philosophies de L’Inde.
Depuis la nuit des temps l’Inde est l’unique dépositaire de la science astrologique. Aucun autre nation ne reçut ce privilège, aucune ne poussa aussi loin ses recherches en ce domaine. Bien avant les civilisations égyptienne, babylonienne, grecque, les hindous avaient inventé l’algèbre et la trigonométrie, étudié l’astrologie et maîtrisé toutes les branches de la connaissance spirituelle. L’astrologie est l’œil des Veda, l’un des six Vedantas ; c’est pourquoi on la nomme Jyotisha (la science de la lumière). Elle est appelée Hora Sastra (la science du temps) et dite Akalmasham (exempte de ténèbres).

C’est en Inde que naquit Parasara (3000 ans av.J-C) l’un des plus grands Maharishi (grand voyant) de tous les temps. Parasara est l’auteur d’un monumental traité intitulé Brihat Parasara Hora Sastra, considéré par les astrologues védiques comme l’évangile de l’astrologie védique. Ces traités décrivent des centaines de milliers de destinées futures (entre autre la vie de Gandi, de Kennedy, de Hitler etc) et renferment des formules astrologiques d’une valeur inestimable.

Les sages de l’Inde ont calculés l’âge de l’univers depuis la création ! Des cycles liés aux périodes astronomiques, déterminent la vie des espèces. La durée d’une espèce humaine est incluse dans un cycle appelé Manvantara (période du règne d’un Manu, le progéniteur-législateur du genre humain). Chacun des Manvantara est divisé en quatre âges ou Yuâ, présentant un déclin graduel des valeurs spirituelles en même temps qu’un progrès matériel. La durée relative des quatre âges est respectivement de 4, 3, 2, 1. Chaque âge est précédé d’une période d’aurore et suivi d’une période de crépuscule.

Trente années humaines correspond à un mois des dieux, cent années humaines font 3 mois et 10 jours des dieux, 360 années des hommes font une année des dieux, 3030 années des hommes font une année des Rishi (voyants), 9090 années des hommes font une année du cycle de l’étoile polaire, 36000 années humaines font 1000 ans des dieux.

Les Quatre Yuga

Quatre ères se succèdent en se renouvelant. Ce sont les Yuga, au cours desquels les êtres humains perdent progressivement leurs qualités, pureté et bienveillance, connaissance de la réalité, pouvoirs surnaturels.
La durée des yugas est la suivante :

Kritâ Yuga 24195 années
Tetrâ Yuga 18146 années
Dvâpara Yuga 12097 années
Kali Yuga 6048 années

La sommes des quatre Yugas égale 1 caturyuga : 60487 années.
1 000 Caturyuga égale 1 Kalpa = 1 jour de Brahmâ.

Nous sommes actuellement en Kali Yuga, l’âge sombre, l’âge des ténèbres, également appelé l’âge de Fer. Selon le calendrier védique, le kali Yuga à débuté en 3102 avant J-C. Nous sommes plus précisément au crépuscule du Kali Yuga (commencé en 1939 de notre ère). Les derniers vestiges de l’humanité actuelle auront disparu en 2442. Sept races se sont succédés depuis le grand cycle. Nous sommes la septième race qui est régie par Vaivasta Manu le septième fils du Soleil.

Le Justicier

Durant la période de crépuscule qui termine le Kali Yuga, le justicier viendra et tuera les méchants. Il sera né de la dynastie de la lune (un pays sous la domination islamique). Son nom est Guerre (la numérologie de son nom donnera 9). Il errera sur toute la terre avec une vaste armée. Il détruira les Mlécchâ (les barbares de l’Occident) par milliers. Il détruira les gens de basse caste qui se sont saisis du pouvoir royal et exterminera les faux philosophes, les criminels et les gens de sang mêlé. Il commencera sa campagne dans sa 38èm année et continuera pendant 20 ans ! [Lingâ Purâna, chap.40]

L’Elu du Dragon
selon
la tradition Zoroastrienne


La tradition védique et la tradition Zoroastrienne se rejoignent en plusieurs points. Tout d’abord sur au nom de l’Elu. L’Elu des zoroastrien correspond au troisième sauveurs traditionnellement connu sous le nom : «d’Oshédar-Mah » (Mah ; la Lune !). C’est le Soshyant le Messie promu des zoroastriens (des aryens). Selon les prophéties zoroastriennes l’Elu du Dragon est appelé : « Shah Vahrâm ». Vahrâm est également le nom du génie de Mars, le dieu de la guerre et de la justice (le justicier !). Par ailleurs Le chiffre 9 correspond (dans la tradition védique et zoroastrienne) au Mars et au dieu de la guerre !

 

Retour

.
Suite :
Prophéties 2012 >>>
.